Les programmes d'études sont présentés en crédits, ou ECTS
(European Credit Transfert System)

À propos du système ECTS

Le crédit

Le crédit est l'unité correspondant à la charge de travail d'un étudiant pour un enseignement, au sein d'un programme d'études. Il prend en compte les heures de cours mais aussi les travaux pratiques, les séminaires, les laboratoires, les stages, les travaux personnels, recherches et enquêtes sur le terrain, etc.

Il repose sur la charge de travail nécessaire à l’étudiant pour atteindre les résultats attendus à l’issue d’un apprentissage. Les travaux d'un étudiant se consacrant à temps plein à ses études pendant une année académique représentent pour lui une charge de 60 crédits.

Le nombre des crédits associé à chaque unité d’enseignements est fixé dans le programme des cours approuvé, sur proposition des Facultés, par le Conseil d’administration de l’Université.

Pour fixer les crédits, la faculté (département, conseil des études) tient compte des modalités spécifiques de chaque  enseignement (ex cathedra, séminaire participatif, lectures exigées, travaux personnels, etc,….). Le poids de chaque cours est également évalué à la lueur du cursus global de la formation concernée et de la place de l’enseignement au sein de ce programme.

Les crédits font régulièrement l’objet de réajustements pour tenir compte notamment de modifications quant au contenu ou aux modalités d’un cours ou de l’avis même des étudiants, qui s’expriment par le biais de leurs  délégués de cours ou par le biais du  conseil des études.

 

1 crédit <=>  environ 30 heures d'activités d'apprentissage   

1 enseignement <=> de 1 à max. 30 crédits

1 année d’études <=> 60 crédits

 

iconeAttention Les crédits sont octroyés à l'étudiant par le jury au moment de la délibération, après évaluation favorable des compétences et des connaissances. Le jury crédite automatiquement toute note ≥ 10/20. Dans tous les autres cas, il est souverain. Lorsque le crédit est acquis, il l’est à titre définitif.

Un étudiant peut, dans le cadre d’une mobilité nationale ou internationale, suivre un ou plusieurs enseignement(s) organisé(s) par un autre établissement d'enseignement supérieur, avec l'accord de l'établissement auprès duquel il a pris son inscription. Les crédits associés sont valorisés aux conditions du jury de ce même établissement.

En cas de formation codiplômante, 30 crédits au moins du cursus doivent être effectivement suivis en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le programme des cours

Partagez cette page