Le 3e cycle constitue le plus haut niveau des études universitaires. Peuvent y accéder, à certaines conditions, les étudiants porteurs d'un diplôme de master.

Conditions d'accès générales au doctorat

Le doctorat comprend :

  • la formation doctorale, sanctionnée par le certificat de formation à la recherche
  • les travaux relatifs à la préparation d'une thèse et la défense de cette thèse, sanctionnés par le grade académique de docteur

L'accès aux études de 3e cycle est  réservé aux étudiants porteurs d'un diplôme de master obtenu après 5 années d'études (300 crédits/ECTS).

Toutefois, les étudiants qui ont obtenu un diplôme de 2e cycle en 4 ans avant l'entrée en vigueur du décret "Bologne" peuvent aussi être admis à un 3e cycle.

Nous vous conseillons également de consulter le Règlement général du doctorat.

Les conditions d'accès aux études de 3e cycle sont régies par les articles 115 et 116 du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académiques des études.

Ont accès aux études de 3e cycle (doctorat) les porteurs :

  • soit d'un grade académique de master en 120 crédits au moins
  • soit d'un grade académique similaire délivré par un établissement d'enseignement supérieur, en Communauté française ou extérieur à celle-ci, en vertu d'une décision des autorités académiques et aux conditions complémentaires qu'elles fixent
  • soit d'un grade académique étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras 1 et 2 en application du décret du 7 novembre 2013, d'une directive européenne, d'une convention internationale ou d'une autre législation, aux mêmes conditions
  • soit d'un titre, diplôme, grade ou certificat de deuxième cycle, en Communauté française ou extérieur à celle-ci, qui ne lui donne pas accès aux études de troisième cycle en vertu des littéras 1 à 3, mais dont l'ensemble des études réussies peut être valorisé par le jury pour au moins 300 crédits
  • soit, par dérogation, d'un titre, diplôme, grade ou certificat délivré hors Communauté française qui, dans ce système d'origine, donne directement accès aux formations doctorales ou études et travaux relatifs à la préparation d'une thèse de doctorat, même si les études sanctionnées par ces titres ou grades n'y sont pas organisées en cycles distincts ou en cinq années au moins.  Cette admission doit être exceptionnelle et dûment motivée sur base, notamment, de la preuve formelle et authentique de cette capacité de poursuite d'études doctorales dans le système d'origine

Condition supplémentaire

Nul ne peut obtenir le grade de docteur s'il n'a suivi avec fruit une formation doctorale correspondante.

S'inscrire

Cas particuliers

Conditions pour les étudiants de l'union européenne (hors Belgique)

Conditions pour les étudiants hors union européenne

Partagez cette page

A lire également